GASTRONOMIE INSOLITE

L’incroyable FUSHIMI INARI TAISHA

Le FUSHIMI INARI TAISHA : Le sanctuaire aux 10.000 torii

fushimi inari taisha 1
fushimi inari taisha 4

Le Fushimi Inari Taisha est l’endroit incontournable à visiter pour un premier voyage à KYOTO !

Tout d’abord, le FUSHIMI INARI TAISHA est le sanctuaire principal de la déesse (Kami) Inari. Il est situé dans le district de Fushimi-ku à Kyoto au Japon. 

Puis commence la paisible marche. Deux heures sous les arbres ou une pause dans une clairière. Vous pouvez aussi prendre un verre à la table d’un petit restaurant tenu par un Kyotoïte. Il sera heureux de vous recevoir.

Incontestablement d’abord, celui du sanctuaire le plus original de Kyoto même peut-être du Japon. Ici, pas de bâtiments imposants, seulement des torii à perte de vue, à franchir et à refranchir. Juste pour le plaisir de cheminer à travers l’innombrable. Simplement, un sentiment d’être là, ici et maintenant.

En prendre plein la vue...

En effet, il faut prendre le temps de déambuler, faire le tour d’un portail, hésiter entre deux voies lorsque le chemin se sépare et que deux rangées de portiques s’offrent à vous. Décider ou non de faire demi-tour, mais au moins s’imprégner du lieu, de l’atmosphère du Fushimi Inari Taisha. 

Le sanctuaire s’étend aujourd’hui sur plus de 850 000 m² et où il est possible de monter au sommet du mont Inari à 230 mètres d’altitude environ.

De plus, dans l’enceinte du sanctuaire, on peut observer de nombreuses statuettes (de tailles différentes) de renards. C’est tout simplement lié à la divinité Inari, qui est représentée par cet animal et qui donnent à cet endroit toute sa spiritualité. 

Enfin, Kyoto conserve encore des trésors que les visiteurs délaissent, pour le plus grand plaisir des baroudeurs en quête d’authenticité. Evidemment, des promeneurs il y en a. 

Vous avez adoré cet endroit ? Dans les différentes boutiques du temple, essentiellement situées à l’entrée du temple, vous avez la possibilité d’acheter un mini torii rouge en guise de souvenir.

Plutôt original, on ne retrouve pas forcément ce souvenir ailleurs au Japon !

Il existe plusieurs tailles différentes. Comptez une petite dizaine d’euros pour un torii d’une quinzaine de centimètres environ.

Pourquoi pas venir découvrir l’activité la plus délirante de Tokyo ou découvrir le Bento, le plat aux milles visages.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *